LES LIVRES DES PROPHETES  -2-

- petits prophètes -


&Avec le prophète Osée nous abordons les douze livres de ceux que l'on appelle les petits prophètes. Petits par la longueur du texte et non par l'importance du message prophétique. Pour s'en convaincre il suffit de savoir que l'Esprit répandu sur les disciples à la Pentecôte  est la réalisation d'une prophétie de Joël (ch. 2.28,29). Ils vécurent du 8ème au 4ème siècle avant Jésus-Christ.

Il convient aussi de les situer dans le contexte historique des nations qui les entouraient. C'est au début de cette période  que le Bouddhisme prenait naissance, que Rome et Carthage furent fondées et que le commerce maritime des phéniciens atteignait son apogée, s'étendant jusqu'aux côtes de Cornouailles.

Des empires se construisaient, d'autres s'écroulaient (Egypte, Babylone...). Pendant cette période, des grands bouleversements économiques, politiques, philosophiques et religieux se manifestaient. C'est une période qui a beaucoup de points communs avec le 16ème siècle de notre ère. 


28- Osée

* Les prophètes contemporains d'Osée avaient pour nom : Amos, Michée et Esaïe. Il exerça son ministère dans le Royaume du Nord (Israël). C'est un homme du peuple que Dieu avait appelé pour un message très précis. Il savait ce que souffrir par amour voulait dire. Il dut épouser sur ordre divin  une prostituée (ch. 1.2), illustrant par là la grâce et la rédemption d'un Dieu qui est fortement attaché à un peuple en plein adultère spirituel.

* N'ayant pas été formé à l'école des prophètes, son style est celui d'un homme du peuple, assez brusque, allégorique et concis. Mais qu'importe l'homme et son  style, au delà il y a l'Amour de Dieu. Ce livre se découpe en 2 parties :

La femme adultère
Le peuple rebelle  
: ch. 1 à 3
: ch. 4 à 14
ou comment Dieu aime, (ch. 2.16 à 25)
à qui Dieu veut se révéler (ch. 6.6)

* A travers ces lignes nous est dévoilée la déchéance d'un peuple qui n'a pas su garder une haute valeur morale, l'idolâtrie et l'apostasie atteignaient des proportions alarmantes : Mensonge, licence, meurtre, vol, oppression (ch. 4.1,11 - 5.32 - 7.1 - 12.8), ne faisant preuve d'aucune gratitude envers celui qui les bénissait (ch. 11.2).

Malgré cela Dieu est prévenant pour leur parler, illustrant leurs péchés, parlant à leur cœur pour les amener à la repentance :

- Une femme adultère
- Un gâteau mal cuit
- Un ivrogne
- Une vache rétive
- Des voleurs
- Des adultères
: ch. 3. 1
: ch. 7. 8
: ch. 4.11
: ch. 4.16
: ch. 6. 9
: ch. 7. 4
- Un four ardent
- Une colombe stupide
- Un arc trompeur
- Un vase sans prix
- Un âne sauvage
- Une génisse dressée
: ch. 7. 7
: ch. 7.11
: ch. 7.16
: ch. 8. 8
: ch. 8. 9
: ch. 10.11

Quelle douce sollicitude envers des cœurs durs et quelle leçon pour celui qui veut être le témoin de Christ. Voilà comment Dieu parle aux hommes et les attire à lui (ch. 11.4) :

"Je les tirai avec des liens d'humanité, avec des cordages d'amour".

Et comment Il parle à ceux qui s'éloignent de Lui (ch. 14.4) :

"Je réparerai leur infidélité, j'aurai pour eux un amour sincère,
car ma colère s'est détournée d'eux".

29 - Joël

* Le pays d'Israël venait de connaître une terrible invasion de sauterelles dépeinte au chapitre 2. Joël annonçait par là un jugement Divin au péché du peuple.

Son nom signifie Jehova est mon Dieu. Ce que nous savons de lui se résume au premier verset du livre, "la Parole de l'Eternel qui fut adressée à Joël, fils de Pethuel".

* Appelé le prophète du réveil, il s'est attaché à conduire le royaume du nord (Juda) à la repentance.

L'articulation des 3 chapitres est simple :

- La plaie et l'avertissement
- Le jeûne et la promesse
- La proclamation et le rétablissement
: ch. 1
: ch. 2
: ch. 3

* La délivrance spirituelle est la grande promesse de ce livre. Il annonce l'effusion de Saint-Esprit (ch. 2.28,29), devenant le premier prédicateur de la Pentecôte.

Si la famine et la sécheresse spirituelle sévissent sur l'église comme elle régnaient sur Juda, alors le même message peut lui être adressé (ch. 2.13) :   

"Déchirez vos cœurs et non vos vêtements et revenez à l'Eternel, votre Dieu"

30 - Amos

* Natif de Tekoa, petite ville au sud de Jérusalem, il n'était pas de la lignée des prophètes (ch. 7. 14). Il était avec sa houlette de berger à la main quand Dieu l'appela pour rassembler un peuple égaré. Bien qu'originaire de Juda, c'est sur Israël qu'il exerça son ministère.

* Homme du peuple, il possédait néanmoins une solide culture. Son livre révèle des qualités littéraires certaines, le plan est le suivant :

Les nations sont jugées : ch. 1 & 2
Israël est jugé : ch. 3 à 6
Vision de l'avenir : ch. 7 à 9

* Le message d'Amos était en avance sur son temps. Aussi bien que pour son époque, c'est pour aujourd'hui que Dieu a inspiré son serviteur. L'homme de toute race et de toute nation est invité à rechercher le bien et non le mal (ch. 5.14) :

"Cherchez l'Eternel et vous vivrez".

Comme la plupart des prophètes, Amos nous parle de l'avenir glorieux d'Israël (ch. 9. 11,12).

Amos n'hésite pas à se réclamer de l'inspiration Divine, quarante fois il dit :

Ainsi parle l'Eternel ".

31 - Abdias

* Il prophétisa contre Petra, ville merveilleuse accrochée dans des collines de grès rose. Perchée comme un nid d'aigle (v.4), on y accédait par une longue et étroite fissure de 2 km. Un millier de temples y étaient bâtis, orgueilleuse elle semblait, indestructible. Aujourd'hui on l'appelle La ville silencieuse du passé oublié.

Descendants d'Esa, les Edomites entretenaient une hostilité déclarée envers les Israélites, aidant tous ceux qui leur voulaient du mal. Ils disparurent de l'histoire après la destruction de Jérusalem par Titus en 70 de notre ère.

* On ne sait rien sur Abdias, mais son livre bien que très court, un seul chapitre de 21 versets, renferme un message clair, précis et sans équivoque à l'adresse d'Edom.

La ruine des orgueilleux et des rebelles
La délivrance des humbles et des doux
: v.4
: v.19

* Le peuple venait d'être amené en captivité par Nebucadnetsar, la terre promise était abandonnée, Dieu avait averti Edom de sa ruine (Esa) et la promesse était renouvelée à Israël (Jacob), par la proclamation du salut sur la montagne de Sion (v.17)


32 - Jonas

* Jonas naquit à Gath-Hépher, petite ville proche de Nazareth. La légende Juive raconte qu'il serait le fils de la veuve de Sarepta ressuscité par  Elie (I Rois ch. 17. 8 à 24).

On pense plus généralement qu'il était un disciple d'Elisée auquel il succéda exerçant son ministère sous Jéroboam II. Homme d'état il aida le roi à rendre Israël prospère (2 Rois ch. 14.25).

Jésus lui-même authentifia l'histoire de Jonas et son message (Mat. ch. 12.39).

* Ce livre est une épreuve pour la foi du chrétien, mais l'acceptation de l'histoire du grand poisson ne doit pas cacher le message de repentance et l'exemple de l'obéissance.

Il s'articule ainsi :

- Fuite
- Obéissance
- Délivrance
- Irritation
: ch. 1
: ch. 2
: ch. 3
: ch. 4

* Jonas est un type de Christ avec l'épisode du poisson, s'identifiant ainsi à la mort, la mise au tombeau et la résurrection de Jésus-Christ (Mat. ch. 12.40), il est aussi un type d'Israël :

- Comme lui, il s'est vu confié une mission et comme lui il refusa d'obéir.
- Il fut jeté à la mer et Israël fut dispersé parmi les nations.
- Il fut vomi par le poisson et les Juifs par les nations.
- Il témoigna et les 12 tribus témoigneront au monde entier.

33 - Michée

* Prédicateur rural, Michée vécut au temps d'Esaïe et d'Osée dans la ville de Moréscheth au sud de Jérusalem. D'humble condition, il n'en était pas moins conscient de la grandeur et de la valeur de son ministère (ch. 3.8) .

Les temps étaient difficiles, oppression des riches sur les pauvres à l'intérieur et menaces sur les frontières. Cette situation sociale était ressentie par Michée de façon aiguë (ch. 2. 1,2).

* Dans un style direct, il fustigea tous ceux qui usaient de leurs privilèges pour opprimer le peuple. Son livre peut être divisé en 3 parties qui commencent toutes par ce mot "écoutez" et s'achèvent par une promesse :

Dieu voit tout et délivrera
Dieu rassemblera et établira
Dieu est miséricordieux
: ch. 1 & 2 - (ch. 2.12,13)
: ch. 3 à  5 - (ch. 5. 9  à  14)
: ch. 6 & 7 - (ch. 7.18  à 20)

* Voici un grand prophète, qui annonce avec précision et clarté la vérité. Il proclame (ch. 1.2) :

"Ecoutez, vous tous, peuples ! Sois attentive, terre et ce qui est en toi ! "

 Dieu connaît la situation et Il ne sommeille pas. Il s'apprête à juger ses enfants et toutes les nations. Quelle hardiesse dans le message.

Notons aussi qu'il annonça le lieu et la naissance de Christ (ch. 5.2), sa royauté (ch. 2.12,13), son règne de justice sur toute la terre (ch. 4.1 à 7).


34 - Nahum

* Né dans la petite ville d'Elkosch, il vécut sous le règne d'Ezéchias et du ministère d'Esaïe.

Pendant 3 siècles, les guerriers Assyriens avaient dominé le monde d'alors et Ninive l'orgueilleuse capitale, suite à la prédication de Jonas, n'avait persévéré dans la repentance que 150 ans.

* Le thème de ce livre est la destruction de Ninive et il se divise en trois chapitres :

Dieu entre en jugement
Dieu arrête son jugement
Dieu applique le jugement
: ch. 1 & 2
: ch. 3 à 5
:ch. 6 & 7
- (ch. 2.12,13)
- (ch. 5. 9 à 14)
- (ch. 7.18 à 20)

* Dans ce livre il n'y a plus de place pour la miséricorde. Bien que s'étant repentie dans la poussière et dans la cendre, Ninive retombe dans le péché. Dieu applique le jugement promis (Jonas ch. 3.4).
Quand la miséricorde ne rencontre pas la persévérance et les œuvres dignes de la repentance (Actes ch. 26.20) il ne reste de la place que pour le jugement du Dieu Juste et Véritable. (Hébreux ch. 10. 26 à 31 - 2 Pierre ch. 3.15)

Il convient de s'attacher ici à l'Amour que Dieu porte à ses créatures opposées aux exigences de Sa  justice. Dans les sept premiers versets du livre, patience, bonté et protection divine s'entrelacent avec jalousie, vengeance et fureur, jusqu'à ce que la rigueur de Sa Justice (v.8) s'applique sans que nul ne  puisse délivrer de sa main (Deutéronome  ch. 32.39 à 42  et Romains ch. 11.32  à 36).


35 - Habakuk

* On ne sait rien de lui, si ce n'est qu'il chantait dans le Temple (ch. 3.19) mais lui savait tout de ceux qui l'entouraient. Il portait un regard lucide sur les circonstances de son époque. L'Assyrie venait de tomber, Josias était vaincu à Meguiddo (2 Rois ch. 23.29) et le péché de Juda laissait présager de sa chute sous Nebucadnetsar.

* Un des livres les plus remarquables et les plus spirituels de l'A.T. qui contient une Révélation prophétique.

Il s'articule ainsi :

Attention
Prudence
Persévérance
: ch. 1
: ch. 2
: ch. 3
- Observez (v.5) et réfléchissez (v.12)
- Veillez (v.1) et n'oubliez pas (v.2)
- Priez (v.1) et écoutez (v.2 & 16)

* Habakuk a su résumer toute la Loi Mosaïque par une seule phrase remplie de la Connaissance et de la Sagesse de Dieu (ch. 2. 4) :

"Le Juste vivra par la Foi"

Ce livre est le compte-rendu d'une conversation entre un homme et Dieu . Il se termine par un merveilleux hymne à la gloire et à la louange de Celui qui seul apporte la réponse à toutes les questions et en qui on peut se réjouir de la joie du salut (ch. 3.18).


36 - Sophonie

* Descendant d'Ezéchias, il vécut au temps du roi Josias (ch. 1.1). De lignée royale il était bien placé pour dénoncer le péché des princes. Il apporta une aide précieuse à ce jeune monarque qui avait décidé de chercher la face de Dieu pour réveiller et réformer Juda (2 Chroniques ch. 34 & 35).

* Ce livre est une prophétie qui s'articule autour des 3 chapitres :

Le terrible jour du jugement
La repentance permet de s'y soustraire
Promesse et rétablissement
: ch. 1 (v.14 à 18)
: ch. 2 (v.3)
: ch. 3 (v.15)

* Avec un mélange d'amour et de sévérité, Sophonie exprime avec courage une prophétie terrible qui ne laisse subsister aucun doute (ch. 1.2). Il  sait imposer à ceux qui ont le pouvoir un silence respectueux (ch. 1.7). Que dire quand un homme se lève au nom de l'Eternel pour défendre le droit des opprimés ?

Ce livre est à lire en parallèle avec l'Apocalypse (ch. 17 à 22), il aborde avec précision le rétablissement d'Israël et le jugement des nations.


37 - Aggée

* Peu nombreux et faibles, 50 000 Juifs avaient quitté Babylone pour entreprendre le rétablissement d'Israël. Environnés d'ennemis et de moqueurs qui s'acharnaient à empêcher le rétablissement de la Gloire de Dieu, leur enthousiasme fléchissait et chacun se préoccupait plus de rebâtir sa propre demeure.

Aggée se leva et exhorta le peuple à reprendre courage. Son ministère fut court (4 mois) mais percutant puisqu'en 4 ans le temple fut reconstruit.

* Son livre est composé de 5 courts messages  très précis :

- Message de reproche
- Message d'assurance
- Message de réconfort
- Message de bénédiction
- Message de protection
: ch. 1. 1 à 11
: ch. 1. 12 à 15
: ch. 2. 1 à 9
: ch. 2. 10 à 19
: ch. 2. 20 à 23
"Considérez vos voies"
"Je suis avec vous"
"Fortifie-toi"
"Je répandrai ma bénédiction"
"Je te garderai"

* Cette situation nous parle de l'œuvre de régénération de Christ en butte à l'adversité. Ces messages sont pour ceux qui éprouvent des difficultés et sont tentés de se relâcher.

Quelques idées utiles se dégagent de son livre : La bénédiction de Dieu dépend de l'intérêt que l'on porte à Son Œuvre et à l'honneur de Son Nom . Ce que Jésus a précisé dans son enseignement :

"Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ..."

(Matt. ch. 6.33)

Les jalons d'un réveil sont clairement mis en évidence par Aggée :

L'écoute de la Parole de Dieu (ch. 1.12), la certitude de Sa Présence (ch. 1.13), l'obéissance (ch. 1.14) et la sanctification (ch. 2. 10 à 14).

Cela n'est pas une théorie car Aggée fut l'un des seuls prophètes à voir la réalisation de son exhortation, les travaux reprirent et le Temple fut achevé.


38 - Zacharie

* Il fut sacrificateur et exerça son ministère de prophète pendant 3 ans à la suite d'Aggée. Son nom signifie L'Eternel se souvient.

* Ce livre est riche de visions concernant Israël, il est aussi appelé l'Apocalypse de l'A.T. Il peut s'articuler comme suit :

Les huit visions prophétiques
Les oracles divins
: ch. 1. 1 à 6. 15
: ch. 7. 1 à 14. 21

* Point de reproche dans ces lignes, le style laisse apparaître toute la délicatesse de celui qui connaît le nom des deux houlettes de Dieu (ch. 11.7).

Son enthousiasme aida le peuple à rebâtir le temple, il sut être une voix nouvelle après l'élan suscité par Aggée. Ses paroles sont comme de la rosée sur une terre desséchée.

Son enseignement est riche en éléments messianiques : ch. 3.8 - 6.12 - 9.9 - 11.12 - 12.10 - 13.7  et 14.4 - Pour bien comprendre ce livre, il faut l'éclairer à la lumière de la croix et de la couronne de Christ. Alors se révéleront à nous l'œuvre et la nature du Sauveur.


39 - Malachie

* Il écrivit un siècle après le retour à Jérusalem et le peuple s'était relâché dans son zèle et sa moralité, négligeant l'honneur dû à Dieu (ch. 1.6).

Egoïstes et insouciants, ils s'alliaient avec des femmes étrangères (ch. 2.11) laissant les nations étrangères s'installer politiquement et économiquement sur le territoire du peuple élu. Israël n'est plus qu'un peuple exsangue.

* Le cœur du message de ce livre est exprimé au chapitre 1.2  :"Je vous ai aimé". Mais l'homme au coeur insensible à cet amour répond aussitôt "En quoi nous as-tu aimé ?"

Il s'articule en 4 parties :

- Censure du peuple
- Censure des sacrificateurs
- Accueil et pardon
- Promesse d'un Messie
: ch. 1
: ch. 2
: ch. 3
: ch. 4

* Ce livre est le résumé de l'A.T. où l'on voit Dieu chercher avec  patience à ramener à Lui des hommes aveugles et orgueilleux jusque dans leur humiliation.

Malachie s'est appliqué à ramener ses contemporains de leur formalisme et de leur religiosité hypocrite (ch. 1.14), de leur infidélité (ch. 2.15)

Ces hommes ressemblent étrangement aux croyants d'aujourd'hui. Le message de Malachie est aussi pour l'Eglise d'aujourd'hui (ch. 3.13à16).

"Vos paroles sont rudes contre moi, dit l’Eternel. Et vous dites: Qu’avons-nous dit contre toi?
Vous avez dit: C’est en vain que l’on sert Dieu; Qu’avons-nous gagné à observer ses préceptes,
Et à marcher avec tristesse A cause de l’Eternel des armées?
Maintenant nous estimons heureux les hautains; Oui, les méchants prospèrent; Oui, ils tentent Dieu, et ils échappent!
Alors ceux qui craignent l’Eternel se parlèrent l’un à l’autre; L’Eternel fut attentif, et il écouta;
Et un livre de souvenir fut écrit devant lui Pour ceux qui craignent l’Eternel Et qui honorent son nom.

&Après ces 3 derniers prophètes, nous abordons les temps pré-messianiques. C'est une période trouble de quatre siècles, qui voit de grands bouleversements, tant en Palestine, que dans le reste du monde.

Alexandre le Grand par ses conquêtes, prépare les nations à vivre sous une autorité unique. La Grèce avec ses philosophes, devient le centre intellectuel du monde et remplace la sagesse du Dieu d'Israël. La démocratie s'appuyant sur la puissance politique et militaire de Rome, règne sans partage sur tout le bassin méditerranéen.

La théocratie et la Parole de Dieu semblent rejetées au fond des oubliettes de l'histoire et ne sont le fait que de quelques irréductibles juifs sectaires. Pour comprendre comment le peuple juif vit cette époque, il est intéressant de lire les deux livres apocryphes des Maccabées. Certains se résignent ou collaborent, d'autres comme Juda Maccabées et ses frères, opposent une farouche résistance qui se terminera par le sacrifice de Massada assiégé par la puissante armée romaine.

Il convient de souligner que c'est une période de silence de la part de dieu, plus aucun prophète ne parle plus de sa part. C'est un silence pesant qui favorise l'attente de la venue du Messie. C'est au terme de cette période, que Jean-Baptiste la voix qui crie dans le désert prêchera attirant les foules au bord du Jourdain par son message de repentance, préparant ainsi la venue du Sauveur des hommes. Le dernier prophète de l'alliance Mosaïque passe le flambeau au premier prophète de la grâce.

Il y a une attente semblable à notre époque où les chrétiens sont dans l'espérance du retour de Jésus-Christ. A la seule différence que Dieu parle, le silence est rompu, l'Evangile est proclamé par les Chrétiens. Depuis vingt siècles ils témoignent de l'Amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ. Des millions d'hommes et de femmes, de jeunes et de vieux passent des ténèbres du péché à la lumière de la grâce de Dieu. L'Ancien Testament et le Nouveau Testament se terminent tous deux par une promesse. Celle d'un jour où Dieu se manifestera lui-même. En attendant cette glorieuse manifestation,  

"Dieu ajoute chaque jour à l'Eglise ceux qui sont sauvés"

(Actes ch. 2.47).

Ghaut de page

Pierre-Antoine ELDIN